CREX : Un comité qui veille à la qualité des soins médicaux

CREX : Un comité qui veille à la qualité des soins médicaux

Pour garder un œil sur la sécurité des soins dans le domaine de la santé au sein de la société, le CREX se porte garant. En effet, ce comité s’attèle à évaluer les dangers qui subviennent dans le domaine médical. Abordons ensemble l’essentiel à savoir sur cette structure.

Qu’est-ce que le CREX ?

Ce sigle désigne Le Comité de Retour d’Expérience. C’est un comité qui peut être perçu comme l’administration qui assure la qualité des traitements prodigués dans le cadre médical. Son fonctionnement est inspiré des méthodes sécuritaires adoptées dans l’aviation civile. Les unités de soins ont parfaitement intégrés ce système. Par ailleurs, cette méthode est adoptée dans diverses branches de santé. C’est le cas de la radiothérapie. Dans cette documentation scientifique incomplète, on retrouve du contenu sur les Crex établis dans les centres de santé.

Pourquoi faire un CREX ?

Il est important de faire un CREX. Cette pratique est très utile et va dans l’intérêt de la société. On observe plus de transparence dans le travail effectué par le secteur médical. Les données collectées au cours du processus mettent la lumière sur l’efficacité et la qualité des services thérapeutiques. La mise en place du CREX donne la possibilité de relever les erreurs et fautes commises dans l’exercice des soins. Ainsi, une analyse approfondie du résultat des investigations est effectuée en vue de corriger et d’outrepasser les limites recensées.

Quels sont les éléments entrant dans la mise en place d’un CREX ?

Pour mettre en place un comité de retour d’expérience, deux facteurs précieux entrent en jeux. Il s’agit de l’élaboration d’un comité pluridisciplinaire et de l’organisation récurrente de réunions au préalable planifiées. En ce qui concerne le comité pluridisciplinaire, il est composé de plusieurs membres que sont :

  • Un médecin
  • Un pharmacien
  • Un préparateur en pharmacie
  • Un infirmier
  • Un responsable assurance qualité
  • Un coordonnateur de la gestion des risques
  • Un cadre infirmier pour les services volontaires

Quelles sont les étapes méthodiques de l’analyse ?

Pour assurer au mieux l’analyse, une chronologie bien précise est suivie dans la méthodologie du CREX. Cela commence par l’identification de l’évènement, ensuite l’évaluation de la chronologie des faits, après l’analyse des causes identifier. S’y ajoute l’établissement des facteurs ayant un véritable impact et enfin, l’élaboration des actions à des fins rectificatives.

Quelles sont les tâches accomplies lors de la réunion pluridisciplinaire ?

Les responsabilités qui incombent les membres participants à cette réunion sont nombreux. En effet, ils doivent s’atteler à :

  • Recenser tous les évènements déclarés et choisir mensuellement l’un d’entre eux
  • Effectuer une lecture de la synthèse des investigations et avancer des actes concrets pour remédier aux limites relevées
  • Veiller à la progression de ses actions au fil du temps et aviser en retour

Quelles sont les difficultés auxquelles fait face un CREX ?

Un CREX rencontre quelques limites qui mettent son bon fonctionnement à rude épreuve. Ces obstacles s’entendent à divers niveaux.

Au niveau du temps, les participants sont ont un emploi du temps personnel qui laisse place à peu de possibilité de réunion dans l’année. Dans le cadre de la maitrise et de l’acceptation par tous de l’outil utilisé qui semble encore peu rigide. Il y a également le suivi encore défaillant des actions avancées pour une amélioration du service et un certain manque de professionnalisme.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.