Comment faire la différence entre un ventre gonflé et grossesse ?

Comment faire la différence entre un ventre gonflé et grossesse ?

Dès fois, il arrive qu’on ne soit pas enceinte, mais que le ventre soit exagérément gonflé. Cette augmentation de la taille du ventre peut être due à plusieurs facteurs. Comment faire la différence entre un ventre gonflé et grossesse ? Voici des détails dans cet article.

Différence entre un ventre gonflé et une grossesse : définition et caractéristiques

Le ventre gonflé est un symptôme qui peut apparaître aussi bien chez l’homme que chez la femme. Encore appelé ballonnement du ventre, il se caractérise par des troubles digestifs fréquents. Ces derniers sont généralement bénins. Il peut aussi créer une sensation de douleurs abdominales, des maux de ventre, une odeur désagréable quand vous éructez ou des gargouillis dans le tube digestif.

Quels sont les signes d’une grossesse ?

Pour faire la différence entre un ventre gonflé et une grossesse, vous devez également connaître le contenu de la grossesse. En effet, la grossesse désigne l’état de la femme qui porte en elle un être humain en croissance. Elle dure 9 mois et se caractérise par une augmentation progressive du ventre. Cependant, elle nécessite un suivi médical pour éviter les éventuelles complications durant la période.

Il existe des symptômes inévitables qui peuvent permettre de faire la différence entre un ventre gonflé et une grossesse. Il s’agit de : la disparition des règles, l’épuisement généralisé, le dégoût et les envies de vomissement.

La disparition des règles

En effet, l‘absence des menstruations est le premier symptôme qui peut amener la femme à se poser des questions sur son éventuel début de maternité. Ce signe apparaît dès le premier mois de la grossesse et marque une métamorphose au niveau de son corps. Toutefois, cette hypothèse pourrait être confirmée par un test de grossesse, ce qui permettra de faire la différence entre un ventre gonflé et une grossesse.

L’épuisement généralisé

La fatigue généralisée est un signe qui montre que les muscles du corps de la femme sont doublement mis à l’épreuve.  Cela s’explique par les modifications qui s’opèrent chez cette dernière pour permettre la formation de l’enfant.

Le dégoût et les envies de vomissement

Quant aux nausées et aux envies de vomissements, cela se manifeste par l’absence d’appétit, le choix strict des repas et le vomissement après la consommation d’un repas. Ceci est dû aux changements engendrés par les hormones.

Ces différents symptômes sont décisifs pour faire la différence entre un ventre gonflé et une grossesse.

Quels sont les signes d’un ventre gonflé ?

Tout comme la grossesse, il existe des symptômes pour savoir que son ballonnement de ventre n’est pas un début de maternité. Il s’agit : du gonflement spontané, des douleurs et des sentiments d’alourdissement au niveau du ventre.

Le gonflement spontané au niveau du ventre

Un ballonnement de ventre spontané peut apparaître suite à une consommation excessive de repas ou à la consommation d’un certain aliment. Dans ce cas, le gonflement ne va pas au-delà de 24 h, car la quantité d’aliments ingurgités pourra dans ce temps être digérée. Une analyse pourra ainsi aider à faire la différence entre un ventre gonflé et une grossesse.

Les tiraillements au ventre

Les douleurs au ventre pourraient être la conséquence de l’absorption de gaz ou à une constipation chronique. Ces douleurs sont généralement ressenties au niveau de l’abdomen, mais également au niveau de la poitrine. Ce qui s’expliquerait par le fonctionnement au ralenti du tube digestif.

Les sentiments d’alourdissement au niveau du ventre

A ce niveau, ce malaise serait dû à la forte quantité d’aliments non digérés par l’organisme. Dans ces cas, il pourrait s’avérer impossible au sujet d’enfiler des vêtements habituels.

Autres causes qui pourraient justifier le ballonnement du ventre

En dehors des signes cités plus haut qui permettent de faire la différence entre un ventre gonflé et une grossesse, nous avons aussi le ballonnement du ventre. Il pourrait se justifier par le syndrome du côlon irritable ou les kystes ovariens. Le premier est une suite d’affections gastro-intestinales. Par contre, le second est une poche bourrée de liquide ou de solide qui s’épanouit sur les ovaires du sujet.

Différence entre un ventre gonflé et une grossesse : quelle attitude adopter après la prise de conscience de sa situation ?

Dans le cas d’un ventre gonflé, il faudra revoir son alimentation en adoptant les bonnes habitudes. Il s’agira de : diminuer sa consommation du sel, boire beaucoup d’eau, manger posément, éviter les aliments trop gazeux, faire des exercices sportifs, etc.

Dans le cas d’une grossesse, il faudra se faire consulter par un gynécologue. Ce dernier est habileté à recommander les meilleures attitudes à adopter. Toutefois, il faudra assainir son alimentation tout en l’équilibrant et en la variant. Il faudra également faire des activités physiques pour femme enceinte pour éviter la prise de poids.

Différence entre un ventre gonflé et une grossesse : que retenir ?

Le ventre gonflé et la grossesse sont deux situations différentes. La première ne dure qu’au maximum quelques jours. Par contre, la seconde s’étant en moyenne sur 9 mois. Les deux présentent des symptômes qui pourraient amener à les différencier. Toutefois, certains de ces signes peuvent s’avérer identiques. Pour ainsi avoir une certitude sur sa situation, il faudra faire un test de grossesse ou consulter un médecin.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.