Sac gestationnel vide : qu’est-ce que c’est ?

Sac gestationnel vide : qu’est-ce que c’est ?

Le sac gestationnel vide est un problème que peut rencontrer n’importe quelle femme au cours de sa vie. Certaines personnes parlent plutôt d’œuf clair ou blanc. C’est une grossesse qui ne peut évoluer puisqu’elle est sans embryon. La fécondation a eu lieu, mais la cellule ne s’est pas divisée. Quelles sont les causes de ce phénomène ? Comment savoir que l’on porte ce type d’œuf ? Voici dans les lignes qui suivent de plus amples détails sur le sujet.

C’est quoi un sac gestationnel vide ?

Il s’agit d’un ovule ayant été fécondé, mais dans lequel il n’y a aucune présence d’embryon. L’ovule s’implante normalement à l’intérieur des parois de l’utérus, toutefois, il n’arrive pas à continuer les différentes phases de sa division qui doivent conduire à ce que l’embryon se forme.

Pour être plus clair, c’est une grossesse qui en cours de chemin s’est arrêté à cause de plusieurs facteurs. Dans une situation de sac gestationnel vide, il est possible que l’enfant ait commencé à se former, mais par la suite, il s’autodétruit.

Il se peut également qu’après la fécondation, que ce dernier n’ait même pas eu le temps de se former avant l’arrêt de la grossesse. Dans ces deux cas, l’œuf embryonnaire ne sera plus visible à l’intérieur de la poche ovulaire. Il faut notifier que les femmes qui ont souffert d’un tel problème peuvent par la suite avoir des enfants sans aucune complication. La survenance d’une grossesse vide est liée à divers éléments.

Quelles sont les différentes causes de ce phénomène ?

De nombreuses raisons peuvent expliquer la formation d’un sac gestationnel vide. Celle qui est le plus couramment donnée est l’incompatibilité entre les gènes. L’œuf n’est pas génétiquement bien formé. Ainsi, il n’arrive pas à s’accorder avec les gènes de la maman. Ce qui occasionne son autodestruction. Par ailleurs, ce phénomène de sac gestationnel vide peut aussi s’expliquer par un dysfonctionnement hormonal ou immunitaire en cours de grossesse.

Ce qui porte atteinte à la cellule embryonnaire qui meurt par la suite. Chez certaines personnes, cette situation peut être le résultat d’une anomalie au moment de l’insertion de l’ovule à l’intérieur du placenta. Il est à noter qu’elle peut être aussi provoquée par la prise de certains médicaments ou encore par une opération de curetage mal réalisée.

Comment savoir qu’on porte un sac gestationnel vide ?

Il n’est pas possible de diagnostiquer sans aucun examen cette anomalie. Ceci puisqu’elle ne présente pas de symptômes particuliers. Même lorsqu’on a ce problème, les signes de la grossesse ne disparaissent pas. L’on ressent toujours les nausées, les règles sont absentes, etc. Il faut donc réaliser une échographie pour détecter le cas d’un sac gestationnel vide.

Quelques fois, le seul examen n’est pas suffisant pour savoir si l’œuf est évolutif ou non. Il faut pratiquer un dosage de la quantité des béta-HCG. Si la grossesse peut évoluer, le taux de cette hormone doit doubler après chaque deux jours. Dans le cas contraire, si sa quantité n’augmente pas ou stagne, ou encore diminue, l’embryon ne vit plus probablement.

Comment évacuer un sac gestationnel vide ?

Normalement, cette poche sort par elle-même. On parle de fausse-couche. Cela se manifeste par des saignements un peu comme ceux observés pendant la période des menstruations. Après quelque temps, il est possible de tomber à nouveau enceinte. Cependant, dans certains cas, le sac refuse de sortir. Il faudra alors l’enlever en sollicitant l’aide des spécialistes de la santé. Si cela reste à l’intérieur des parois de l’utérus, cela peut être dangereux pour la femme portant la grossesse.

Très souvent, l’expulsion du sac gestationnel vide se fait par divers moyens. Tout dépend de chaque médecin. Certains choisissent d’aspirer l’œuf à l’extérieur à l’aide d’instruments adaptés. C’est une solution très douce pour envoyer l’œuf anormal dehors. D’autres préfèrent passer par une opération chirurgicale pour être sûr de retirer l’intégralité du sac. Avec cette alternative, une anesthésie générale de la patiente est indispensable.

Il y a aussi la possibilité de pratiquer un curetage afin de pouvoir expulser le sac gestationnel vide. Toutefois, cette méthode n’est pas très conseillée, étant donné qu’elle agresse la muqueuse de l’utérus. Elle peut laisser de graves séquelles. Il vaut mieux l’éviter. Il existe également des médicaments qui peuvent entraîner les contractions et permettre le déclenchement du processus d’expulsion naturelle de la poche sans rien forcer.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.