Le pansement occlusif : Définition, utilité et précautions d’usage

Le pansement occlusif : Définition, utilité et précautions d’usage

L’usage des pansements reverse une importance capitale dans le domaine médical. Pour s’occuper des blessures, les professionnels font recours à différents types de bandages. Même si d’un point vu conventionnel, le pansement occlusif est moins prisé, il demeure une solution de qualité et efficace. Ces bandages occlusifs présentent de nombreux atouts qui permettent d’assurer un cadre propice à la guérison d’une plaie.

Qu’est-ce qu’un pansement occlusif ?

Un bandage occlusif est un pansement utilisé en médecine pour protéger une plaie contre tout agent indésirable externe. Ce bandage est imperméable à la pénétration des virus et microbes bactériens. Il sert également d’isolant entre une blessure et l’air ainsi que des fluides. Le pansement occlusif est l’un des bandages les plus étanches du marché.

Sa structure est composée de deux principaux éléments. Il s’agit du film en polyuréthane et d’un emplâtre stérile non adhérent. Cette compresse possède une très haute capacité d’absorption. Ce produit est normalement en vente dans la plupart des pharmacies et dans certains magasins. Il peut être aussi dans des trousses de secours médical si vous avez un peu de chance. Ce sont primordialement dans les établissements de santé qu’il est le plus utilisé et par des professionnels en la matière.

Pourquoi utiliser un pansement occlusif ?

Il existe de nombreuses raisons qui peuvent pousser un professionnel de santé à opter pour un pansement occlusif. En effet, ce dernier favorise l’absorption complète d’une pommade topique appliquée sur une plaie. En scellant la plaie, ce pansement limite la vaporisation de la solution. La texture du bandage empêche la pommade de s’étendre ailleurs que dans la plaie.

En dehors de cet aspect, les pansements occlusifs freinent les intrusions et interférences des aguets dans l’atmosphère. Cette capacité fait du bandage occlusif un excellent test d’allergie. En cas de test allergène vérifié, vous pouvez opter pour cette solution pour affermir la plaie et toute sa surface. L’aspect de la plaie se prête ainsi plus au contrôle de vérification.

Le pansement occlusif constitue aussi un bon traitement pour les blessures par pompage contractées au niveau du thorax. Pour les patients éviscérés, il peut également être utile si les dégâts ne sont que partiels. En pratique, cela servira à maintenir le cordon intestinal en attendant une intervention chirurgicale appropriée. Si vous souhaitez maintenir l’humidité d’une plaie, il suffit de réaliser une combinaison entre le bandage fermant et de la gaze. Cette association est posée sur la zone touchée. C’est une astuce particulièrement efficace pour guérir certains genres de plaies.

Quelles sont les précautions à prendre vis-à-vis des rubans occlusifs ?

Tout comme les autres pansements, le bandage occlusif doit être utilisé avec précaution. Il faut s’assurer de la qualité du bandage et de sa validité. Pour ne pas encourir le risque de complications, les pansements doivent être vérifiés de manière périodique. Il faut pouvoir constater à temps les changements et évaluer la progression de la guérison.

Le recours à un technicien médical peut être nécessaire dans le changement des pansements en cas de blessure importante. Si la blessure contractée est sérieuse, l’ensemble des soins doit être réalisé par un professionnel de la santé. Pour les cas moins alarmants, le patient peut s’occuper lui-même de la blessure en se référant aux indications thérapeutiques.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.